Comprendre le fonctionnement du va-et-vient électrique

Le va et vient est un dispositif très répandu dans les installations électriques. Il permet de contrôler l’éclairage d’une pièce à partir de deux points de commande différents, ce qui le rend particulièrement pratique pour les grands espaces et les zones de passage. Dans cet article, nous allons explorer les principes de base du va-et-vient, ainsi que son schéma de câblage et son branchement.

Les éléments constitutifs d’un va-et-vient

Un va-et-vient se compose généralement des éléments suivants :

  • Interrupteur : C’est l’élément principal qui permet d’allumer ou d’éteindre la lampe ou l’appareil électrique.
  • Circuit : Le circuit électrique relie les interrupteurs aux différentes sources d’énergie et aux appareils à allumer/éteindre.
  • Éclairage : La lampe ou l’appareil électrique commandé par le va-et-vient.
  • Point de commande : Les deux emplacements où sont installés les interrupteurs.

Le principe de fonctionnement du va-et-vient

Le va-et-vient fonctionne grâce à un mécanisme de mouvement bien précis. Lorsque l’on actionne l’interrupteur, cela provoque un déplacement de plusieurs objets internes, tels qu’un balancier ou un piston. Ce mouvement va alors permettre de modifier l’état du circuit électrique, passant d’un état fermé (éclairage allumé) à un état ouvert (éclairage éteint), et inversement.

Ainsi, en appuyant sur l’interrupteur situé à un point de commande, on peut allumer ou éteindre la lampe ou l’appareil électrique depuis cet endroit. De même, en actionnant l’interrupteur situé à l’autre point de commande, on peut également contrôler l’éclairage depuis ce deuxième emplacement. Cela permet aux personnes présentes dans la pièce de gérer plus facilement l’éclairage, sans avoir à se déplacer jusqu’à un unique interrupteur.

Le schéma de câblage du va-et-vient

Pour installer un va-et-vient, il est essentiel de bien comprendre son schéma de câblage. Celui-ci consiste en trois fils principaux :

  1. Le fil de phase, qui apporte le courant électrique depuis le tableau général.
  2. Le fil navette, qui relie les deux interrupteurs entre eux.
  3. Le fil de retour lampe, qui achemine le courant vers la lampe ou l’appareil électrique contrôlé par le va-et-vient.

Ces trois fils sont indispensables pour assurer un fonctionnement correct du dispositif. Ils doivent être raccordés aux bornes appropriées des interrupteurs, en respectant les couleurs conventionnelles :

  • Fil de phase : rouge ou marron
  • Fil navette : orange, violet ou blanc
  • Fil de retour lampe : bleu

Il est également important de respecter les normes en vigueur concernant la section des fils électriques et la protection de l’installation par un dispositif différentiel adapté.

Le branchement du va-et-vient

Avant de procéder au branchement du va-et-vient, il est impératif de couper le courant au niveau du tableau général pour éviter tout risque d’électrocution. Ensuite, voici les étapes à suivre :

  1. Raccordez le fil de phase à l’interrupteur situé au premier point de commande.
  2. Raccordez le fil navette entre les deux interrupteurs, en veillant à utiliser les bornes appropriées pour chacun.
  3. Raccordez le fil de retour lampe à l’interrupteur situé au deuxième point de commande.
  4. Fixez les interrupteurs dans leur boîte d’encastrement et reliez-les au circuit électrique de la pièce.
  5. Vérifiez que le courant passe correctement entre les différents éléments et que l’éclairage fonctionne comme prévu.

Pour garantir la sécurité et la qualité de votre installation électrique, il est recommandé de faire appel à un meilleur électricien professionnel pour effectuer ces opérations. Il sera en mesure de vous conseiller sur les meilleures solutions pour votre logement et de vous assurer un résultat optimal.

Les avantages du va-et-vient

Le va-et-vient présente plusieurs atouts :

  • Il offre une plus grande flexibilité dans la gestion de l’éclairage, en permettant de contrôler celui-ci depuis deux points différents.
  • Il facilite l’accès à la commande d’éclairage pour les personnes à mobilité réduite ou ayant des difficultés à se déplacer.
  • Il peut être utilisé pour gérer l’éclairage de plusieurs pièces, en cas de configuration particulière (pièce traversante, couloir avec plusieurs accès, etc.).

Ce dispositif est donc un véritable atout dans le confort et la praticité d’une installation électrique. En maîtrisant son fonctionnement, son schéma de câblage et son branchement, vous pourrez optimiser vos éclairages et profiter pleinement de ses nombreux avantages.

Ce contenu vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Soyez le premier à voter !

Sommaire

Partager cet article
Picture of Dimitri
Dimitri

Après près de 10 ans dans le marketing, j'ai décidé de me reconvertir professionnellement en créant lapetitesouris.com, la seule plateforme totalement indépendante de mise en relation entre artisans et particuliers pour réaliser vos travaux en toute sérénité !