Le disconnecteur : un dispositif essentiel pour la protection de votre réseau d’eau

Que vous soyez un particulier ou un professionnel de l’artisanat, découvrez les principes de fonctionnement, les différentes applications et quelques astuces pour bien choisir et entretenir cet équipement.

Qu’est-ce qu’un disconnecteur ?

Un disconnecteur est un dispositif conçu pour protéger les réseaux d’eau potable contre les retours d’eau indésirables pouvant présenter des risques sanitaires. En effet, lorsqu’une pression négative se produit dans le réseau, il peut y avoir un phénomène de retour d’eau qui mélange les eaux usées avec les eaux potables, ce qui peut entraîner une contamination. Le disconnecteur sert donc à empêcher que ces mélanges d’eaux ne se produisent en bloquant les retours d’eau au niveau des points de puisage et des canalisations.

Les différents types de disconnecteurs

Il existe plusieurs types de disconnecteurs selon leur principe de fonctionnement et leurs applications :

  • Disconnecteur à zone de pression réduite (RPZ) : Ce type de disconnecteur utilise deux clapets anti-retour et une chambre de contrôle pour réguler la pression entre les deux clapets. La chambre de contrôle est reliée à un évacuateur qui permet d’évacuer l’eau en cas de retour d’eau.
  • Disconnecteur à piston : Il s’agit d’un dispositif muni d’un piston qui, sous l’action de la pression d’eau, se déplace pour fermer ou ouvrir le passage de l’eau. Lorsque la pression diminue, le piston se déplace pour fermer le passage et empêcher le retour d’eau.
  • Disconnecteur à membrane : Comme son nom l’indique, ce type de disconnecteur utilise une membrane élastique pour bloquer le passage de l’eau en cas de retour d’eau. La membrane se déforme sous l’action de la pression d’eau pour permettre ou non le passage de l’eau selon les conditions de pression du réseau.

Comment choisir le bon disconnecteur ?

Pour bien choisir votre disconnecteur, il est important de tenir compte de plusieurs critères :

  • Le type d’application : Les disconnecteurs sont utilisés dans diverses installations, telles que les piscines, les systèmes d’arrosage, les machines à laver, etc. Selon l’utilisation que vous en ferez, il faudra opter pour un type de disconnecteur spécifique.
  • La pression du réseau : Un disconnecteur doit être choisi en fonction de la pression maximale admissible par votre réseau d’eau. En effet, chaque disconnecteur possède une plage de pression de fonctionnement et il convient de choisir un modèle adapté à votre installation.
  • Les normes en vigueur : Les disconnecteurs doivent être conformes aux normes de sécurité en vigueur pour garantir une protection optimale. Assurez-vous que le modèle choisi respecte les normes et régulations applicables à votre situation.

Entretien et maintenance d’un disconnecteur

Pour assurer un fonctionnement optimal et une protection efficace de votre réseau d’eau, il est crucial d’effectuer un entretien régulier de votre disconnecteur. Voici quelques conseils pour bien entretenir cet équipement :

  • Vérifiez régulièrement le bon état des clapets anti-retour et des joints d’étanchéité.
  • Effectuez des tests de pression pour détecter d’éventuels dysfonctionnements ou fuites.
  • Nettoyez périodiquement la chambre de contrôle et l’évacuateur pour éviter les dépôts et obstructions.
  • N’hésitez pas à faire appel aux meilleurs plombiers pour effectuer des vérifications et un entretien régulier de votre disconnecteur.
Important : Pour prolonger la durée de vie de votre disconnecteur et réduire les risques de problèmes, pensez à installer un filtre en amont du disconnecteur. Ce filtre permettra de retenir les impuretés et débris qui pourraient endommager les clapets et les joints d’étanchéité de votre disconnecteur.

Le disconnecteur est un dispositif essentiel pour protéger votre réseau d’eau potable contre les retours d’eau indésirables pouvant présenter des risques sanitaires. Plusieurs types de disconnecteurs existent selon leur principe de fonctionnement et leurs applications. Pour bien choisir et entretenir cet équipement, il convient de tenir compte de plusieurs critères, tels que le type d’application, la pression du réseau et les normes en vigueur. N’oubliez pas de réaliser un entretien régulier de votre disconnecteur pour garantir un fonctionnement optimal et une protection efficace de votre réseau d’eau.

Ce contenu vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Soyez le premier à voter !

Sommaire

Partager cet article
Picture of Dimitri
Dimitri

Après près de 10 ans dans le marketing, j'ai décidé de me reconvertir professionnellement en créant lapetitesouris.com, la seule plateforme totalement indépendante de mise en relation entre artisans et particuliers pour réaliser vos travaux en toute sérénité !